Tip MongoDB: dompter MongoDB pour qu’il ne mange pas tout l’espace disque sous ubuntu 64!

Ma bête de course est en train de pleurer à cause d’un manque d’espace disque…
Mais que se passe-t’il donc?
Bon ok, lorsque j’ai fait l’installation d’Ubuntu 64 bits, j’ai paramétré la partition racine à 9 Gb, ce qui est un peu limite.

En utilisant Baobab, le programme de visualisation d’espace disque , je me suis aperçu que le fautif était MongoDB et plus précisément  son  système de journalisation:

Voici donc le moyen pour éviter de consommer de l’espace disque inutilement :

  1. arrêter mongodb :

    sudo service mongodb stop

  • éditer le fichier /etc/mongodb.conf et désactiver la journalisation :

    # Enable journaling, http://www.mongodb.org/display/DOCS/Journaling
    journal=false

  • supprimer les fichier dans le répertoire /var/lib/mongodb
  • redémarrer MongoDB:

    sudo service mongodb stop

Et voilà, votre partition ne va pas être inutilement remplie!

Un autre moyen est de déplacer le répertoire des données de /var/lib/mongodb vers une autre partition (exemple /home/mongodb) Pour cela éditer le fichier /etc/mongodb.conf et modifiez la ligne suivante :

# Where to store the data. dbpath=/var/lib/mongodb

en

# Where to store the data. dbpath=/home/mongodb

puis déplacer les fichiers qui étaient initialement dans /var/lib/mongodb vers le répertoire cible :

sudo cp -rv /var/lib/mongodb /home/mongodb/

Si vous aussi vous avez eu le même problème et que ce post vous a aidé, vous pouvez laisser un commentaire !